Le Fonds Predirec ABL-2 d’Acofi dédié au financement collatéralisé des PME/ETI finalise un 2nd closing et franchit la barre des 200M€

PDF

Après un premier tour de table autour d’investisseurs financiers et industriels et suite à l’entrée du Fonds Européen d’Investissement en mars dernier, deux nouveaux acteurs institutionnels de premier plan viennent porter la capacité d’investissement du Fonds Predirec ABL-2 (Asset Based Lending 2) à 205M€.

Le Fonds Predirec ABL-2, créé et géré par Acofi Gestion, est dédié au financement des entreprises de taille moyenne ayant un accès contraint aux financements bancaires ou obligataires classiques. Le fonds dispose de la capacité d’octroi direct de prêts et ses financements sont assis sur les actifs immobilisés ou circulants dont dispose l’entreprise (équipements industriels, immobilier, stocks, etc.).

Après le succès du Fonds prédécesseur Predirec Leasing Stratégique qui se concentrait sur le leasing d’équipements industriels, Acofi Gestion élargit, à l’occasion de cette second initiative, l’éventail des types d’actifs pouvant sécuriser les transactions. L’équipe de gestion a désormais la capacité de s’adresser à un plus grand nombre d’entreprises, sans risquer une concentration trop forte sur les secteurs cycliques. Le Fonds se concentre pour moitié au moins sur les entreprises de moins de 500 salariés et pour 60 % au moins sur des entreprises françaises.
La taille cible du Fonds est de 350 M€ et un prochain closing prévu pour le second semestre 2019 devrait permettre d’atteindre cet objectif.

Nicolas Fourt, directeur général délégué d’Acofi Gestion, rappelle que « l’ouverture de Predirec ABL-2 à des actifs autres que des équipements industriels marque une étape dans l’évolution des fonds de dette : il ne s’agit plus d’avoir des véhicules montés autour d’un produit, le leasing ou l’EuroPP par exemple, mais de mettre en place une démarche commerciale avec les PME/ETI et une démarche de gestion des risques pour les investisseurs. Cette approche permet de structurer des opérations adaptées à l’activité de chaque emprunteur et bénéficiant de la meilleure sécurisation par la qualité du collatéral et des contrats. »