12 septembre 2019

Le Fonds Predirec EnR 2030 d’Acofi Gestion a financé près de 1000 centrales représentant 515 MW de production d’énergie renouvelable en France

Le Fonds Predirec EnR 2030, fonds de dette privée en euros lancé en décembre 2015, est destiné à répondre de manière innovante aux besoins de financement des acteurs du secteur des énergies renouvelables. Il intervient au travers de concours, d’une maturité maximale de 15 ans, adossés à des contrats d’achat d’énergie à long terme. Il dispose d’une capacité d’investissement de 165 millions d’euros déployés à ce jour à hauteur de 80%.

Le succès de cette seconde initiative d’Acofi Gestion dans l’univers des énergies renouvelables confirme la pertinence et la viabilité de ce type de solutions de financement pour les acteurs de la filière et l’engagement de l’équipe de gestion dans une stratégie bas carbone. En permettant aux entreprises du secteur des énergies renouvelables de rester propriétaires de leurs portefeuilles d’actifs et de conserver la gestion de leurs parcs tout en menant d’autres projets en France et à l’international, le Fonds Predirec EnR 2030 est un véritable catalyseur de la transition énergétique.

Le Fonds Predirec EnR 2030 bénéficie du soutien de grands investisseurs institutionnels engagés dans la transition énergétique dont la Banque Européenne d’Investissement qui a rejoint le tour de table du fonds dans le cadre du Plan Juncker.

A ce jour, le Fonds a financé 984 centrales photovoltaïques, éoliennes ou hydrauliques pour un montant de 130M€, représentant 800M€ en valeur d’entreprise. Ces actifs représentent une puissance installée de 515 MW soit une capacité de production annuelle de 756 GWh d’énergie verte, correspondant à la consommation d’électricité de 170 000 foyers.

Mettant e œuvre une stratégie d’impact en faveur de la transition énergétique, le Fonds est labellisé Greenfin (ex-label TEEC – Transition Energétique et Ecologique pour le Climat). Les actifs financés représentent à ce jour un volume cumulé de 873 600 tonnes de CO2 évitées.

Ces financements ont par ailleurs un réel impact sociétal : la construction et l’exploitation des différents projets financés ont représenté de l’ordre d’une centaine d’emplois permanents (phase d’exploitation) et plus de 4 000 emplois temporaires (phase de construction). Les partenaires industriels qui ont bénéficié des financements du fonds Predirec EnR 2030 ont vu leurs effectifs croître en moyenne de 15% par an depuis 2016.

« Nous sommes fiers d’accompagner les développeurs dans leurs projets, de contribuer à l’accélération de la transition énergétique et d’avoir un impact direct sur le développement des territoires avec une croissance remarquable de nos partenaires industriels. Forte de ce succès et consciente des besoins des investisseurs comme de ceux des acteurs du secteur, l’équipe travaille désormais sur de nouvelles initiatives qui pourraient voir le jour dans les mois à venir en répondant notamment à la problématique des industriels souhaitant développer des projets ENR adossés à des contrats de vente d’électricité de gré à gré » indique Philippe Garrel, Directeur des Fonds Infrastructures EnR chez Acofi Gestion.